Villa Nobili - avenue Gorges V - Cimiez - Nice
 

                 La villa Nobili porte de 1894 à 1952 le nom de « château de Cimiez ». Elle est construite en 1894 par le promoteur François Chabaud (1824-1906) sur l’ancienne propriété Pollonais au boulevard Washington (actuelle avenue George V) sur un terrain de 4 642 m2, et mise en location. C’est ainsi que, du 15 mars au 30 avril 1895, le château de Cimiez est loué pour la suite de la reine Victoria qui séjournait juste à proximité, au Grand Hôtel (devenu par la suite le Riviera Palace).

                 Pendant sa période de location, le château de Cimiez comprenait, sur 1 650 m2, “10 chambres de maîtres (6 au premier, 4 au second), 14 chambres de domestiques (8 au sous-sol,6 au deuxième), plus au sous-sol : grand calorifère, grande cuisine et office, salle à manger de domestiques, garde-manger, monte-plats, 2 caves, bûcher, WC ; au rez-de chaussée : 3 salons en enfilade (17,5 m de long, 106,75 m2 au total), salle à manger (35 m2), cabinet de travail, atrium, office, WC ; au premier : 5 cabinets de toilette, salle de bains, WC ; au second : WC de Maîtres et WC de domestiques. Prix de la location pour la saison : 28 000 F, plus 800 F pour l’usage des eaux et les soins particuliers du jardinier." En 1905, la valeur du château de Cimiez est estimée à 500 000 F.

                Le 13 mai 1910, le fils de François Chabaud vend le château de Cimiez au prince Georges Maurocordato, héritier d’une grande famille de Grecs phanariotes. Celui-ci le revend, en 1920, au marquis Prospero De Nobili de Vezzano. Depuis cette époque le château de Cimiez prend le nom de "Villa Nobili".

                Durant la Seconde Guerre mondiale, la "Villa Nobili"est réquisitionnée et devient l’un des centres de la répression par les autorités italiennes à Nice (novembre 1942 – septembre 1943).

                 Il semble que cette villa soit mise à disposition de la CRS n°157 dès sa création en janvier 45.

                En 1952, la fille du marquis, Lila De Nobili, célèbre artiste peintre, se sépare du château de Cimiez qui devient une copropriété. Le bâtiment a été, à cette occasion, fortement modifié : La véranda et la porte centrale furent supprimées côté jardin; les toits en mansarde des ailes du deuxième étage furent remplacés par deux appartements s'élevant au niveau de la partie centrale.

(source Wikipédia - corrigée)
 
 
Les 14 et 15 avril 1947, la compagnie assure le service d'ordre lors du voyage présidentiel à Brignole et Toulon.