Les Polices Mobiles

GMR "Bourbonnais"

 

               
   L'insigne reprend le blason du Bourbonnais 
Aujourd'hui arrière de l'hôpital Lacarin à Vichy  -   Hier Casernement du GMR....?

"Figaro" du 30/10/1941 (Source Gallica)
            Le 18 septembre 1941 à Clermont-Ferrand, soit moins de trois semaines après la première vague de recrutement, les groupes "Bourbonnais" et "Auvergne" font leur entrée en scène officielle.
 (Extraits d'un film réalisé lors de la création du groupe) 

VISITE DE L'AMIRAL DARLAN ET DE M. PUCHEU. AUX PREMIERS GROUPES D'AGENTS MOBILES. ( source Gallica)

L'amiral Darlan, vice-président du conseil, et M. Pierre Pucheu, ministre secrétaire d'Etat à l'intérieur, ont inspecté le 18 septembre, près de Clermont-Ferrand, le premier groupe mobile de réserve de police de la zone libre, où trente-deux groupes sont en voie de formation.

Les groupes « Bourbonnais » et « Auvergne» ont été présentés au chef du gouvernement et au ministre de l'intérieur. Le groupe du Bourbonnais, sous l'autorité du commandant Garnier, était venu de Gannat. Le commandant Lefebvre présentait le groupe de l'Auvergne.

L'amiral Darlan et M. Pucheu ont été salués par le général Rotron, commandant la 13e division militaire, accompagné du général Conquet, commandant d'armes, et de MM. Chavin, secrétaire général pour la police; Chevreux, préfet régional, et Danglade, intendant de police.

Les agents, en uniforme bleu marine, portant sur la poitrine les armes de leur région et sur le bras gauche l'insigne de leur fonction: une tête de lion, « force et magnanimité », étaient alignés dans la cour derrière leur chef en tenue noire brodée de feuilles d'acanthe, col ouvert et casquette plate. Les ministres ont assisté d'abord à la prestation de serment au Maréchal Pétain, chef de l'Etat. Le commandant Garnier lut d'une voix forte la formule suivante:

"Je jure fidélité à la personne du chef de l'Etat, promettant de lui obéir en tout ce qu'il commandera dans l'intérêt du service, de l'ordre public et pour l'intérêt de la Patrie."       Quatre cents voix répondirent : « Je le jure».

L'amiral Darlan passa ensuite lentement dans les rangs, puis visita les installations du camp. Il assista à quelques exercices pratiqués chaque jour afin de maintenir les hommes dans une parfaite condition physique indispensable à leur profession.

Un rapide exercice d'alerte termina la visite.

Un coup de sifflet : une compagnie des agents des groupes mobiles s'élancèrent à bord de trois camionnettes rapides spécialement équipées et démarrèrent dans un bruit de sirènes et de moteurs. Des agents motocyclistes les suivirent à bord de puissantes motocyclettes.

Quelques minutes plus tard, l'exercice prenait fin. Les agents des groupes mobiles y avaient mis en pratique les trois mots de leur devise : « Ordre, tenue, discipline ».

********************

Fiche de notaion en 1942 d'un gardien du GMR.
*************************************
 
    
 
     
 
                      
Officiers au pied de la statue de "la République Charitable" 
Section devant la chapelle avant le défilé...
Défilé devant les autorités... 
****************************
***************************
 
1197-2 : Guerre 1939-1945. La 6ème G.M.R. en observation lors d'une opération de police dans un village de montagne en Haute-Savoie, pendant une rafle, 24 février 1944. Photographie interdite par la censure du gouvernement de Vichy.© LAPI / Roger-Viollet
***********************************
Avril 1943  -  Extrait du livre de Michel Germain "Histoire de la milice" :
**********************************
Obsèques de trois GMR le 3 avril 1944
 
         
Journal "Echo de Nancy" du 4 avril 1944
 
 
******************
 
(Vidéo)  Remise des aiguillettes au GMR Bourbonnais 
88982-1 : Guerre 1939-1945. René Bousquet (1909-1993), directeur général de la police nationale, passant en revue les groupes mobiles de réserve à Vichy (Allier), octobre 1943.© LAPI / Roger-Viollet
**************************
Journal "Le Midi" du 15 avril 1944 
 
**************************** 
82779-2 : Guerre 1939-1945. Défilé d'un groupe mobile de réserve (GMR). Vichy (Allier), juin 1944.
© LAPI / Roger-Viollet
**********************************

Arrêté après la Libération, René B. commandant du groupe "Bourbonnais", comparut devant la Cour de justice de l'Allier, les 23 et 24 janvier 1945. Condamné à mort, il sera fusillé un mois plus tard.  (ref A. Pinel)

 
 
 
OP  Xavier Duriez en juin 1943
 
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix