Les Polices Mobiles

GMR  "De la Brie"

 

 
Le château de Rentilly est réquisitionné pendant la Seconde Guerre mondiale et sert de caserne au GMR "de la Brie".
  
Incendié à la Libération, le 22 août 1944 ; Jacques Menier (Chocolatier), propriétaire depuis 1913, le fait reconstruire entre 1954 et 1957 dans le style Directoire.
 
Le château en 2016 (histoire du château)
 
              Une partie des GMR "La Brie" et "Parisis", "touchés tardivement par la grâce de la Résistance", passaient du côté des forces de libération. Effectuant des patrouilles routières, ils eurent même l'opportunité de capturer plusieurs soldats ennemis en déroute. Mais, le 22 août, les Allemands investirent le château de Rentilly siège du groupe "La Brie", où se trouvaient encore une vingtaine d'agents restés là dans une attente prudente et qui allaient payer pour leurs camarades passés à la "dissidence". Par mesure de représailles, le château fut incendié, les policiers enfermés dans une cave en vue de leur transfert vers Reims. Devant l'avancée de l'armée américaine les prisonniers furent amenés à Chalons/Marne, d'où ils furent fort heureusement relâchés par des officiers de la Wehrmacht qui ne tenaient pas à se salir les mains en exécutant les ordres de la Gestapo.
 
 
OP de 1° classe Louis  Gosset.
 
 
CRS n° 4


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix