Les Polices Mobiles

CRS  n° 38   (ex 103)

 

 
 
CARACTERISTIQUES DE L'ECUSSON DE LA C.R.S N° 38
 
I - ROUE DE MULHOUSE -

Cette roue est, à l'origine, du 13° siècle, où MULHOUSE a eu la franchise de la ville impériale, mais la signification exacte échappe. Certains prétendent qu'elle correspond à l'origine de MULHOUSE, d'autres historiens le contestent.

Les armes de Mulhouse représentent la Roue de Mulhouse. C'est en fait la roue d'un moulin à eau, la ville ayant été fondée, d'après la légende, autour d'un moulin à eau. Elles se blasonnent ainsi : « D'argent à une roue à huit aubes de gueules »

II - LA CIGOGNE -

Animal folklorique en voie de disparition. Ne figure nulle part sur les anciennes armoiries. La cigogne est à considérer comme élément d'une composition héraldique moderne.

III - LES TROIS COURONNES -
                            Elles sont l'emblème héraldique de la HAUTE-ALSACE,
                           RESUME
a)  - Les armoiries représentant la Haute-Alsace sont spécifiquement Mulhousiennes,
b)  - La roue de MULHOUSE n'est jamais sur fond d'azur mais sur fond d'argent. CHARLES X l'a confirmé le 6 avril 1926.
c) - Le fond bleu est faux, c'est une fantaisie donnée à l'écusson.
d) - La couleur rouge sous les trois couronnes vient des archiducs d'AUTRICHE qui possédaient la HAUTE-ALSACE. MULHOUSE apparaît en 803 sous les Carolingiens. Une abbaye de FULDA (Allemagne), vendait des terrains sur les lieux appelés "MOLIN HUSEN".
 
HISTORIQUE DE LA C.R.S. N° 38
 
           Issue de la CRS n° 103 la CRS n° 38 s'applique à suivre les leçons de ses aînés, pour servir avec le calme et le sang-froid qui sont de règle dans toutes les forces de police, attentifs en toutes circonstances à demeurer, au service du public, les serviteurs dévoués des institutions républicaines.
 
 
Prise d'armes années 50
 
 
 
 
                   En octobre 1982, la C.R.S. N° 38 était relogée à Illzach-Modenheim, commune limitrophe de Mulhouse, dans des locaux ayant appartenu à une congrégation religieuse (Le Bon Pasteur) et dont les bâtiments abritaient une maison d’éducation surveillée pour les jeunes filles de moins de 21 ans.
                    Pour ce faire, d’importants travaux d’aménagement avaient dû être effectués et les nouvelles conditions d’hébergement ont été très appréciées après des années de vie dans une ancienne fabrique de meubles.
 
 
 
 
             Les commandants successifs de la C.R.S. N° 103 puis 38 ont été les suivants :
Commandant HANSPERG, BRANDEBOURG, ETIENNE, DAVID, GANDRE, MUSSET, DEBLICK, SIMON, CARE, GABRIEL, VUILLEMIN, REYMOND-LARUINAZ, STIL, SCHMITT, DELEHEDDE, FRIEDRICH....
 
 
    
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix