Témoignage


J'y étais: 

                     En décembre 61 à BOUIRA, la CRS 121 de La Rochelle sous commandement de M. DUCULOT et du Lt RUPIN, contrôlait la maternité qui retenait des prisonniers OAS et personne d'autre. Dans la nuit, de 23h à 6 h du matin, la compagnie a été assaillie par un très gros contingent de personnes de l'OAS, avec jets de grenades quadrillées, tirs au pistolets-mitrailleurs et fusils, explosifs. Les grenades avaient été entrées par les femmes - non fouillées - venant voir les prisonniers. Ca tirait de dedans et de dehors. Nous avons riposté par des tirs intensifs pour occulter les fenêtres et contrer les assaillants. La compagnie n'a pas - et c'est miracle - eu de pertes. Elle a été dégagée vers 6h du matin par des engins blindés venant de ROUIBA qui ont roulé sur les voitures des agresseurs et par des tirailleurs. Ils ont été les bienvenus, nous n'avions plus de munitions.

                                                                                               signé : <BATRIL@TRAUSCH.FR