Les Polices Mobiles

GMR  "Bas Limousin"

 

 
Insigne réalisé avec les Blasons suivants :
 
              Corrèze           Tulle         Brive  Ussel
 
            La correspondance contenue dans les archives de la Corrèze (voir bas de page), mentionne  l’arrivée du G.M.R. au camp de Virevialle, à Tulle, en octobre 1941. Ce camp qui semble avoir été construit pour abriter les ouvriers qui construisaient la manufacture d'arme de Tulle, servira également d'école de police. Puis de logement pour les jeunes des "chantiers de jeunesse" transformés en "groupements de travailleurs" pour la manufacture.
Visite de rené Bousquet au camp de Virevialle le 8 juillet 1942
           Ensuite, le GMR sera transferé à l’École Normale d’institutrices. avant d'occuper la caserne du Champ-de-Mars.
      
Ecole Normale Tulle.
Caserne du Champs-de-Mars
 
Le 20 novembre 1943, le compte rendu des opérations note pour la journée :
1 section du GMR "Bas-Limousin" en barrage à Larche (Corrèze).
 
             "Le capitaine Armand N. commandant du groupe "Bas Limousin  en fuite, était accusé de sévices corporels contre des membres de la Résistance capturés. Il était poursuivi pour avoir abattu un Résistant après l'attaque et la destruction d'un camp FTP. Il s'était également illustré négativement le 7 juin 1944 au moment de l'attaque de Tulle, où il avait eu l'intention, comme il l'indiquait dans un de ses rapports, d'aller au secours des éléments franco-allemands assiégés par la Résistance. Il n'en fut empêché que par l'attitude de son groupe, dont une partie voulait à passer au maquis. Cependant il empêcha que cette jonction se fasse en envoyant contre les "fuyards" le brigadier-chef G...
             Le 7 juin au soir, un envoyé du Préfet, est venu négocier le libre passage des forces du Maintien de l'Ordre en direction de Limoges avec armes et bagages. La mort dans l'âme, les responsables F.T.P. donneront leur accord car ils ne sont pas assez nombreux pour s'assurer et désarmer les G.M.R. et Gardes Mobiles désireux de quitter Tulle au plus vite.
Poursuivi enfin pour constitution d'un corps franc, le capitaine N. était activement recherché." (Source : A. Pinel)
 
**********************
vidéo commentaire sur le Massacre de Tulle ) 
**********************
Le brigadier Louis Truel sera fusillé par les allemand le 9 juin 1944 à Bretenoux (Lot).
 
OP de 1° classe Pierre Lamarque
 
 
 
Archives départementale de la Corrèze : Cabinet du préfet  >

550W 487 : Forces vichyssoises. Groupe mobile de réserve du camp de Virevialle à Tulle , nomination des officiers de paix : arrêtés de nomination, correspondance (1943-1945) ; plaintes contre des G.M.R. : procès-verbaux de gendarmerie (1942-1945) ; correspondance générale (1941-1944).

Archives communales de Tulles déposées :
1Edep 272/394 : G.M.R., gardes des voies de communication (1941-1944)
                       
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix