Les Polices Mobiles

CRS  n° 2

 
 
 

DESCRIPTION DE L'INSIGNE

          L’insigne est celui de l’unité qui, de sa création le 6 décembre 1944 à Avril 1971, était implantée à Versailles (78).
Il se subdivise en deux parties :
          Au centre : Les armoiries de la ville avec les fleurs de lys, Versailles ayant été résidence royale et un coq gaulois bicéphale. Cet ornement fut adopté par la ville en 1789 comme symbole de liberté.
          Tout autour : La couronne royale fermée qui est soutenue par deux cordelières ou lacs d’amour forment la lettre « L ». La couronne et les deux cordelières étant la reproduction du chiffre de Louis IX (Saint Louis) incrusté dans la mosaïque de marbre du dallage situé devant l’autel de la chapelle royale du château
LES INSIGNES
AUTOROUTIERS
2004
images/insaoidf/insaoidf02.png
2007  -  CRS AUTOROUTIERE OUEST ÎLE-DE-FRANCE
                       images/insaoidf/insaoidf03.png             images/insaoidf/insaoidf04.png
 
A dextre supérieure :   Le blason du département des Yvelines (78).
(D'azur semé de fleurs de lys d'or aux deux bandes ondées d'argent brochant sur le tout).
Ce blason a été créé à l'origine pour l'ancien département de la Seine et Oise. Il s'inspire des armes anciennes de l'Île de France (les fleurs de lys) et les deux bandes ondées symbolisent les deux rivières : la Seine et l'Oise.
A sénestre supérieur :  Le blason du département des Hauts de Seine (92).
(Parti : au premier d'azur à la fleur de lys d'or, au second de gueules à la nef équipée et habillée d'argent ; au chef aussi d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur).
La fleur de lys est empruntée à Antony, ancienne propriété de l'abbaye de Saint Germain des Prés. La nef, symbole de la navigation sur la Seine, figure dans les armoiries de Boulogne-Billancourt (92). La fasce ondée de Nanterre, chef-lieu du département, est placée naturellement en chef de l'écu.
A dextre inférieure : Le blason de la Région Normandie, symbolisant l'autoroute A13 dite "de Normandie", secteur le plus important surveillé par la CRS.
(De gueules aux deux léopards d'or, armés et lampassés d'azur, passant l'un sur l'autre).
A l’origine au nombre de trois, ces léopards sont les armoiries des ducs de Normandie, rois d’Angleterre depuis Richard Cœur de Lion. En 1465, Louis XI nomme son frère Charles, duc de Normandie. Il choisira de réduire leur nombre de trois à deux : sans doute une manière de se distinguer des souverains d’Angleterre qui continuaient de porter les trois léopards.
A sénestre inférieur : Le blason de la ville de Vaucresson (92), siège du casernement de l'unité.
«Fascé d’argent de sinople de six pièces, les fasces d’argent chargées de six merlettes de gueules 3,2 et 1». (Famille de Beauvillier).
«Au chef d’azur chargé d’un clou d’argent accosté de deux fleurs de lis d’or» (Abbaye de Saint-Denis).
Sur le tout, au centre : Le pictogramme autoroutier chargé d’azur.
 
HISTORIQUE  (réalisé par un ancien)
 
              De 1945 à 1950, la France s'organisait, nous étions peu à la maison, 7 mois — 8 mois de déplacement et dans quelles conditions. Les premières années, les déplacements se firent en train dans la paille, ensuite nous avons eu des wagons de voyageurs. Les repas étaient préparés à la roulante et les endroits pour nous coucher étaient toujours des endroits où personne n'aurait voulu y mettre les pieds, mais tout le monde avait la foi, nous aimions notre métier et il n'était nullement questions d'heures de travail, la mission avant tout, et c'est ainsi que les CRS sont nés, ont grandi, prospéré, se sont faits connaître dans toute la France et même en dehors de nos frontières, puisqu'en ALGERIE nous avons créé des compagnies, nous y sommes allés pour les renforcer (bâteau - avion).
               Au cours des années, des compagnies sont nées, les effectifs ont augmenté au sein de celles-ci : 120 - 150 - 180 - 210 - 230 -
               Certaines ont changé d'implantation, de groupement, Les groupements eux-mêmes ont changé L'organisation administrative s'est perfectionnée. La vie intérieure de nos compagnies est devenue de plus en plus souple. Les déplacements ont été mieux organisés mais toujours pour les compagnies de province 6 à 8 mois d'absence par an.
                En 1950, La C.R.S. N°2 a fait l'A.R.O. avec la C.R.S.N°5 par roulement d'une année ; pendant l'année de M.O. nous étions en déplacement, et de retour au cantonnement nous étions occupés pour le rétablissement de l'ordre, les consignes, l'instruction et le sport. Par la suite nous faisions toujours par roulement pendant 1an 1/2 et 2 ans l'A.R.O.
                L'Autoroute du Sud est ouverte et nous prenons l'A.R.S. avec la C.R.S. N°5, renforcés par des Compagnies Algériennes qui étaient de retour, et qui attendaient d'être dissoutes pour être incorporées dans le complexe des compagnies de la métropole.
                La C.R.S. N° 7 est formée et deux ans après, elle prend l'A.R.O., ce qui a donné à partir de ce moment trois compagnies pour les 2 autoroutes. Le cycle de roulement des déplacements a toujours continué, plus ou moins selon la tension politique du moment, la C.R.S. N° 8 est créée, et à partir de cette période, il est envisagé, toutefois pour certaines compagnies, de les spécialiser un peu plus que d'autres (toutefois sur le plan autoroutier) ce qui a donné pour notre compagnie depuis 1966, 7 années de travail sans relève sur l'A.R.O, et la C.R.S. N° 5 sur l'A.R.S.
                La C.R.S. N°1 est la compagnie des gardes et services d'honneur avec son peloton motocycliste, par contre les 3 - 4 - 7 - 8 sont des compagnies de M.O. et par la suite la C.R.S. N° 4 passe sur l'A.R.N.
                Les compagnies de province montent sur PARIS par roulement en plus ou moins grand nombre selon les besoins. Après bien des discussions en Mai 1971, La C.R.S. n° 2 change de casernement pour occuper celui de la C.R.S. N°1 à VAUCRESSON où nous sommes actuellement, de ce fait la C.R.S. N° 1 remplace la C.R.S. N°7 qui prend un casernement neuf à DEUIL-la-BARRE.
                  L'organisation s'est donc à nouveau faite puisque la C.R.S. N° 1 qui est la compagnie d'honneur est au Groupement à VELIZY avec une compagnie de MO.- La C.R.S. N° 8, la C.R.S. N° 2 se sont rapprochées de l'A.R.O.- La C.R.S. N° 5 a conservé l'A.R.S. - la C.R.S. N° 4 l'A.R.N. et les compagnies le 3 et 7 sont M.O.
Historique rédigé par un gradé ancien GMR
 
          HISTORIQUE DE LA COMPAGNIE
 
               Le 8 Décembre 1944, le GMR "Ile de France" devient la Compagnie Républicaine de Sécurité N° 2, unité qui reste dans la caserne des Coches jusqu’en Avril 1971,
 
date où elle vient occuper le site de « La Vaucressonnière » en remplacement de la CRS N° 1.
 
 
          De 1944 à 1965, l’unité participe aux missions de Police Générale et de rétablissement de l’Ordre Public.
          En 1966 l’unité se spécialise est prend en charge la responsabilité de l’autoroute de l’Ouest. Pour des raisons pratiques liées au rapprochement du secteur autoroutier, elle est déplacée sur le site de la Vaucressonnière en Avril 1971.
          Elle accomplie cette mission à temps plein jusqu’en Septembre 1980.
          Le 1er Octobre de cette même année, l’unité se scinde en deux entités et devient une Compagnie de type mixte avec un seul commandant, un capitaine adjoint, mais deux équipes bien distinctes d’Officiers placés sous leur autorité.
           En 1998, l’unité se voit renforcer de deux sections supplémentaires, dans le cadre de la création des Détachements d’Intervention à Résidence, avant de retrouver ses missions pérennes avec un effectif à six sections de marche.
           En 2000 le commandant de la C.R.S.N° 2 compagnie mixte rétrocède ses compétences autoroutières lors de la création d’unités autoroutières autonomes.
           En Septembre 2008 la compagnie retrouve un effectif traditionnel à quatre sections.
    Cette situation reste inchangée à ce jour ...   (le 12 mai 2012)
 
 
Les Commandants de la C.R.S   2 puis CRS A.O.I.D.F
 
Du 16/08/1965 au 29/10/1967 Cdt FROMMWEILLER Gérard
Du 30/10/1967 au 30/10/1969 Cdt ALBERT Roland
Du 31/10/1969 au 15/08/1973 Cdt MAZALAIGUE Jack
Du 16/08/1973 au 30/05/1975 Cdt TASTET Bernard
Du 31/05/1975 au 27/09/1979 Cdt GAILLARD Gérard
Du 28/09/1979 au 16/02/1982 Cdt PANCRAZI Jean Pierre
Du 17/02/1982 au 15/10/1985 Cdt JOLY Jean Pierre
Du 16/10/1985 au 12/01/1988 Cdt PUIG Claude
Du 13/01/1988 au 25/10/1992 Cdt MASSON Lucien
Du 26/10/1992 au 31/08/1994 Cdt CHAPUY Jacques
Du 01/09/1994 au 31/08/1996 Cdt LEVEQUE Yannick
Du 01/10/1996 au 31/08/2001 Cdt SEMISOROFF  Richard
Du 01/09/2001 au 31/12/2004 Cdt MESTRE  Olivier
Du 01/01/2005 au 31/08/2006 Cdt L’EXACT  Philippe
Du 01/09/2006 au 30/11/2011 Cdt GOBIN  Gabriel
Du 01/12/2011 au 30/09/2012 Cdt MONTANÈ  Hubert  
Du 01/10/2012 au 03/03/2013 Cne BENOIST  Alexis
Du 04/03/2013 au --/--/---- Cdt MÈTAIRIE  Marc
   
C.R.S. 2 UAR
Du 01/10/1996 au 31/08/2002 Cdt COUVENT Denis
Du 01/09/2002 au 30/09/2003 Cdt ASTRUC Laurent
   
C.R.S. AUTOROUTIERE OUEST ILE DE FRANCE
Du 01/10/2003 au 31/08/2008 Cdt BARAN Philippe
Du 01/09/2008 au Cdt FEUCHER Franck
   
 
Les Différents FANIONS de la C.R.S.2 à la
Autoroutière Ouest Ile de France.
 
images/fanaoidf/fanaoidf02.png     images/fanaoidf/fanaoidf01.png
De la création en 1966 à l’année 2000.
images/fanaoidf/fanaoidf04.png     images/fanaoidf/fanaoidf03.png
 
images/fanaoidf/fanaoidf06.png     images/fanaoidf/fanaoidf05.png
Actuellement
 
 
 
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix