Les Polices Mobiles

CRS  n° 43   (ex 82)

 

 
 

SIGNIFICATION ET DESCRIPTION HERALDIQUE

DE L'INSIGNE  DE LA C.R.S N° 43

 
SIGNIFICATION DES SYMBOLES :
              Dextre N°1 d'azur à trois fleurs de lys d'or : armes de France, senestre N°2 d'azur à trois annelets d'or : armes de CHALON SUR SAONE dont l'origine est le contre sceau de MAHAUT, fille de HUGUES 3 Duc de BOURGOGNE qui a épousé en 1214 JEAN Comte de CHALON S/SAONE, avant cette date, nulle part existaient ces armes.
              La couleur rouge auparavant a été changée en bleu, vers le milieu du 15ème siècle, dextre N°3 Légion d'Honneur attribuée à CHALON S/SAONE par NAPOLEON 1ER par décret du 22 MAI 1815 à la suite de sa conduite à la résistance lors de la 1ère campagne avant l'ile d'ELBE, senestre N°4 bandés or et azur armes des Ducs de BOURGOGNE, azur anciennement rouge a été remplacé vers la moitié du XVème siècle.
RAISONS DU CHOIX DE CES SYMBOLES :

N°1 : Résidence de l'unité en métropole.

N°2 : Arles de la ville de résidence.

N°3 : Décoration de la ville de résidence.

N°4 : Armes de la province dont faisait partie la ville de résidence.

SIGNIFICATION ET DESCRIPTION :

Dextre haut : ARMOIRIES BOURGOGNE ROYALE.

Senestre haut : Anneaux d'or de la ville de CHALON. Senestre pointe : Ducs de BOURGOGNE.

Dextre Pointe : LEGION D'HONNEUR de la ville de CHALON.

 

EVENEMENTS   MARQUANTS   DE   L'UNITE.

Créée le 8 Décembre 1944 sous le numéro 82, l'unité était implantée en Saône-et-Loire, au château de La Rochette.

Le ler Juin 1946, la compagnie prend définitivement ses quartiers à CHALON/SAONE (71), à la caserne d'Uxelles. 

Le ler Janvier 1964, la CRS 82 devient l'actuelle CRS 43. 

Le 26 Juin 1983, l'unité participait à de nombreux déplacements en CORSE où deux de ses fonctionnaires étaient blessés par balles dans un attentat.

 
LISTE DES COMMANDANTS SUCCESSIFS
 
Du 08/12/1944  au  23/07/1947 Cdt   CHALEMBEL
Du 24/07/1947  au  30/04/1948 Cdt   GRATADEIX
Du 01/05/1948  au  31/05/1959 Cdt   BONNET
Du 01/06/1959  au  30/09/1968 Cdt   SIMON.
Du 01/10/1968  au  31/07/1970 Cdt   PREAU
Du 01/08/1970  au  01/10/1971 Cdt   WEGMULLER
Du 01/12/1972  au  15/11/1973 Cdt   HERALD
Du 16/11/1973  au  15/11/1975 Cdt   BARBIERS
Du 16/11/1975  au  31/05/1976 Cdt   BOURNAS
Du 01/06/1976  au  31/05/1978 Cdt   CELANT
Du 01/06/1978  au  31/08/1982 Cdt   GASPARINI
   

LA CASERNE D'UXELLES

A l'origine, cloître des Cordeliers installés dans notre ville dès le quinzième siècle (1452).

Janus d'Or, Officier de Philippe le Bon, Duc de Bourgogne et originaire de CHALON, était un homme d'une haute piété.

Amené à visiter les bâtiments superbes de cet ordre installés dans la ville de DOLE, il voulut en édifier un dans sa ville natale.

Autorisés à se fixer à CHALON SUR SAONE par une bulle du Pape Nicolas V, les Cordeliers vinrent donc au nombre de six, s'installer dans une maison de Janus d'Or afin d'y ériger une église.

Les travaux furent terminés en 1465. Jusqu'au 18e siècle, elle resta donc propriété de l'église. A la révolution de 1789, on loua ce bâtiment à un négociant de vin qui en fit un magasin. Dès les premières années du 19e siècle, elle devint un manège tenu par Monsieur l'écuyer DE PONTI.

En 1804, des prisonniers autrichiens y furent incarcérés. Par décret impérial du 23 Avril 1810, les bâtiments et l'église furent donnés à la ville de CHALON.

En 1811 et 1812, les prisonniers espagnols succédèrent aux autrichiens.

Depuis la restauration, les bâtiments des Cordeliers sont affectés à l'armée et ne sont plus connus que sous le nom de caserne. D'abord la cavalerie et ensuite l'infanterie.

En 1814, le cloître fut transformé en infirmerie.

En 1844, l'église du cloître fut démolie. Plusieurs bataillons d'infanterie y séjournèrent et en dernier lieu le 56e régiment.

Le 13 septembre 1912, un violent incendie se déclara dans le bâtiment central qui fut partiellement détruit.

Dès 1945, la caserne fut alors occupée par la Compagnie Républicaine de Sécurité N°82 qui porte actuellement le N°43.

 
Des Cordeliers à la CRS 43 Histoire de la Caserne d'Uxelles, par Patricia ECHTLÉ-GUINARD, juillet 2010, 97 p. ill., format A4.

De 1451 à nos jours, l'histoire du couvent des cordeliers, situé sur l'île Saint-Laurent à Chalon-sur-Saône (71). Cet ouvrage évoque la vie monastique au Moyen-Âge, les heures troubles du couvent pendant la période révolutionnaire, puis sa réhabilitation en caserne militaire, qui deviendra le casernement du 56ème Régiment d'Infanterie. Après la Seconde Guerre Mondiale, en juin 1946, la CRS 82 s'installe à la caserne d'Uxelles. Cette unité deviendra en 1964 la CRS 43 qui occupe encore les locaux.


 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix