Les Polices Mobiles

CRS  n° 46   (ex  142)

 

 
          
 

DESCRIPTION HERALDIQUE DE L'INSIGNE DE POITRINE

 

PORTE  A  LA  CRS N°46  DE  SAINTE FOY LES  LYON

L'insigne de poitrine porté à la CRS NR 46 est de forme écu français moderne, de partition écartelée, à la bordure d'or et à l'orle blanche, portant dans :

1/ - Le franc quartier dextre du chef :

-       les armoiries de la ville de LYON, de gueules au lion d'argent (le chef d'azur de trois fleurs de lys n'a pas été reproduit).

2/ - Le franc quartier senestre du chef :

-       les armoiries de la ville de SAINT-ETIENNE, d'azur à deux palmes d'or en sautoir cantonnées au chef d'une couronne royale fermée du même, et de trois croisettes pierrées argent, deux aux flancs, une en pointe.

3/ - Le franc quartier dextre de la pointe :

-       les armoiries de la ville de VILLEFRANCHE S/SAONE, de gueules à une porte de ville d'argent maçonnée de sable, au chef azur chargé de trois fleurs de lys d'or (le bâton péri en bande de gueules traversant chaque fleur de lys n'a pas été reproduit).

- Le franc quartier senestre de la pointe :

- les armoiries de la ville de ROANNE, d'azur au croissant d'argent surmonté de la croix de la Légion d'Honneur au Naturel.

REMARQUE :

Sur l'insigne, l'argent a été reproduit en or.

EXPLICATION :

Ces quatre villes représentent les provinces du Lyonnais, du Beaujolais, du Forès et du Jarret qui formaient jadis l'ancien département du RHONE ET LOIRE.

 

HISTORIQUE DE LA C.R.S. N° 46

 
 IMPLANTATION ET SITUATION GEOGRAPHIQUE :

Suite aux invasions étrangères, en particulier des Autrichiens en 1814 et 1815, il a été décidé de ceindre LYON d'une ceinture de forts de protection extérieure de l'agglomération telle que les ouvrages de FOURVIERE, LOYASSE, ST IRENEE, VAISE, LA DUCHERE, ST JEAN, CALUIRE, MONTESSUY, MONTLUC, LA DOUA, etc...

Sa situation sur une colline proche du centre de LYON permet une surveillance permanente du confluent du RHONE et de la SAONE et déjà du trafic routier et de s'assurer une protection efficace de par sa configuration (murs élevés, créneaux, réseaux de souterrains et de tunnels intérieurs, réserve d'eau).

Il a été occupé surtout par des régiments d'artillerie et pendant la seconde guerre mondiale par des batteries de DCA.

Le terrain a été acheté par Ordonnance Royale du 13 Août 1831 et l'acquisition définitive par l'Armée en date du 15 Mai 1841,

Le Fort a été achevé de construire en 1845.

L'Etat a cédé à la Ville de LYON pour cause d'utilité publique le 14 Avril 1930, puis rendu au domaine militaire le 16 Octobre 1951,

Ce domaine couvre une superficie de 5 ha - 12 a - 87 ca. La surface bâtie est de 26 a,

Cession au Ministère de l'Intérieur par arrêté du 25 Août 1969 avec pour effet le 1° Décembre 1969 à titre gratuit.

 
 

2°/ CREATION

La C.R.S. N° 142 créée le 1° Août 1945 a changé de numérotation le 10 Janvier 1963.

 
MORTS EN SERVICE COMMANDE
 
Gardien GOBET Lucien - 6 Avril 1969 - Motocycliste (accident de la circulation).
Brigadier-Chef CASSARD Serge - 28 Août 1975 - S.A.P. M.O. à BASTIA.
Gardien GARCIA Juan - 30 Juillet 1978 - S.A.P. Stage montagne.
Gardien DENAT Raymond - 14 Octobre 1976 - Motocycliste Accident de la circulation.

COMMANDEMENT

 
du 01.02.1964 au 15.05.1966   LIPP François
du 16.05.1966 au 30.05.1974   MATHIEU Jean-Marie
du 01.06.1974 au 15.01.1976   BELIN Michel
du 16.01.1976 au 22.06.1978   NEBOIS Jean-Marie
du 23.06.1978 au 30.09.1979   BELLON Jean
du 01.10.1979 à ce jour PUGLIERINI Albert
 
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix