Les Polices Mobiles

CASERNE  BARBADE

 

Historique de la Caserne Barbade  et du Quartier Blanc

La caserne Barbade

Elle a été construite aux environs de 1900.

Après la guerre de 1870, la caserne est occupée par les Allemands du 6. Königlichen Sächsischen, 105. Infanterie Regiment König Wilhelm II von Württemberg,  début mai 1892, elle y fête son jubilé (bicentenaire en 1901).

Le Régiment participe à la 1ère guerre mondiale sous le nom : "Roi Wilhelm II v. Wurtemberg" (6ème Royal Saxon), Régiment d'infanterie le numéro 105. En 1916 il participe à la bataille de Verdun, en 1917, à la bataille à l'Aisne et de Cambrai, en 1918, à la bataille de Champagne et de la Marne et dans la 2ème bataille de Cambrai à la bataille le 1er avril 1918, ils étaient intégrés au 105ème de la 60ème brigade d'Infanterie.

4311 victimes de la Grande Guerre 14-18 : tués à Abreschwiller , Neuve la Chapelle, Waldscheib, Chemin des Dames (Craonne), Péronne, Courcelles le Comte, Saint-Benoît-la-Chipotte, Verdun, la Somme…

Source : http://www.weltkriegsopfer.de/Friedhof-Denkmal-DENKMAL-Verlustliste-IR-105_Friedhofdetails_0_16964.html

Entre les deux guerres, l'Ecole de Gendarmerie d'Alsace Lorraine s'y installe elle prend le nom de Caserne Barbade, du nom du Général Ernest Auguste Barbade, commandant la 25e brigade d’infanterie et tué à l’ennemi à Sompuis (Marne), le 10 septembre 1914.

Au lendemain de la libération de Strasbourg le 23 novembre 1944, le 24 décembre, vers 23 heures, une compagnie stationnée à Limoges, renforcée par des volontaires du centre et du sud-ouest de la France, fait son entrée à Strasbourg sur le point d'être réinvestie par les troupes allemandes, dans la ville, les CRS basés au collège de la rue du Dragon (crise du logement oblige), occupent les points stratégiques et la protection des bâtiments administratifs.

Lorsqu'au début de 1945, on décide de créer la CRS 101, un noyau s'était créé au Casino d'Enghien (95), le Lieutenant SILBEREIS, alsacien d'origine, fut chargé de former la compagnie et lui trouver un cantonnement.

En mars 1945, la caserne Barbade venait d'être libérée par l'armée, la 101 s'y installa le 1er mars 1945.

En 1980, la place devant l'entrée de la caserne est appelée Place du Quartier blanc

En 1984, elle prendra l'appellation de CRS n° 37.

Le 1er mars 1986, au "Doernel" de La Robertsau, les CRS prennent la relève des séminaristes dans l'ancienne résidence des missionnaires du Sacré-Cœur, 41 ans, jour pour jour, après son emménagement dans la Caserne Barbade.

 

Le Quartier Blanc

Bastion de la Bruche au 18° siècle,

"Am Scharfen Eck" au 19° siècle ("à l'angle aigu")

"Quartier des Fonts Couverts", fin 19° siècle, 1857.

Dès 1682, des casernes éparses sont construites :

Caserne des Suisses en 1729 (9ème Suisse du canton des Grisons), compagnie de Salis en 1744 (Le Colonel Salis Saglio est tué au combat, le 17 juillet 1744 à la Bataille de Pierrelongue dite aussi de Casteldelfino, au cours de la guerre de la succession d'Autriche)

Régiment Suisse de Diessbach en 1766,

Caserne de la Légion de Flandre : Dragons en 1774,

Quartier du 2 Messidor en 1794.

En 1818, la caserne est occupée par la "Légion de l'Ain" créée en 1815, sous la Seconde restauration, (1er régiment d’infanterie de ligne en 1820).

Nouveau Quartier Blanc ou des Suisses ou Les Ponts Couverts ont été construits entre 1788 et 1790.

'Nota source : das Alte Strassburg Seyboth)

 



Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix