Les Polices Mobiles

GMR  "Perrache"

 

 
Origine du blason de l'insigne inconnu .................
 
                Cette représentation de Poseidon et Amphitrite fait peut-être référence à l'union de la saône et du Rhône à la Confluence
 
                 Le confluent à l’origine se situait au pied de la colline de la Croix Rousse, au niveau de l’actuelle place des Terreaux. Le confluent prenait la forme d’un marécage. En face du confluent, l’île de Moignat. En 1760, l’ingénieur Michel Antoine Perrache propose d’assécher les marécages et de repousser le nouveau confluent du quartier d’Ainay au niveau de la Mulatière soit quelques kilomètres plus bas.
                 Les travaux de comblement et d'assainissement des terrains, anciennement marécageux, sont réalisés à l'initiative de Pierre-Marie Taillepied de Bondy, préfet du Rhône de 1809 à 1814
 
**************************
Lyon St Fons ?
 
 
OPP André Viot  est nommé commandant du GMR en date du 24 février 1944.
 
 
                En 1944, la défense du viaduc de Perrache fut le théâtre de violents accrochages. Un GMR, bravant le feu ennemi, traversa le pont, attaqua au mousqueton les artificiers allemands qui ne purent effectuer la mise à feu des explosifs destinés à faire sauter l'ouvrage. (Ref A. Pinel)
 
****************************
 
Internés de la prison Montluc à Lyon (Société lyonnaise d’histoire de la police)
 

JAILLET Paul, gardien de la paix au GMR Perrache (Rhône), [patriote]. Arrêté le 27 mai et libéré le 1er juin 1944, arrêté à nouveau  le 4 juin interné à Montluc (cellule 63 et magasin) et libéré le 24 août

 
****************************
 
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix