Les Polices Mobiles

CRS  n° 27    (ex 176)

 
 

DESCRIPTION DE L'INSIGNE DE LA CRS N° 27

 

Armoiries de Toulouse : 

"de gueules à la croix cléchée et pommetée d'or, sur une hampe du même posée en pal, accompagné à dextre d'un château donjonné de trois tours et à senestre d'une basilique de trois clochers, le tout d'argent maçonné de sable, à l'agneau pascal aussi d'argent, la tête nimbée et contournée, en pointe ; au chef d'azur semé de fleurs de lys d'or".

 
En haut, on trouve des fleurs de lys symboles du rattachement de la ville à la couronne de France.
Au verso du blason, on trouve l'agneau nimbé, portant la Croix de Toulouse en bannière. L'agneau symbolise la force, il serait le signe premier de la ville et remonterait à l'époque romaine.
Selon Nicolas Berey (1663), la symbolique de l'animal s'expliquerait par le culte rendu à Jupiter, révéré sous la figure d'un bélier. Ce bélier païen aurait été par la suite représenté foulé par la Croix des Comtes de Toulouse. Le bélier finira christianisé, en agneau pascal, tête nimbée, portant la Croix en bannière, ou passant devant elle et l'adorant
 Au recto du sceau, on trouve le Château Narbonnais (à gauche) et la Basilique Saint Sernin (à droite). Les deux monuments n'étaient à l'origine que deux châteaux ou tours anonymes, symbole de force encore, image probable des très célèbres murs d'enceinte romains chantés du poète Ausone, ou, plus spécialement du château Narbonnais
 
HISTORIQUE DE LA COMPAGNIE
 
C'est au début de l'année 1945 que fut créée la CRS N°172 stationnée rue St-Roch à TOULOUSE.
Suite à une décision ministérielle, cette même unité fut mutée à MARSEILLE en 1948.

 

Les anciens de la CRS 172, en majorité; originaires de la région, constituent les éléments qui forment le 16 AVRIL 1951, la CRS 176. Cette unité est alors implantée dans le Domaine du Château du Petit Lespinet sous les ordres du Commandant PECOUL.

Quelques faits marquants de la CRS N°176 :

Déplacement à ORAN du 10.02. au 15.05.1955(Mers el-Kébir )
Déplacement à CONSTANTINE du 2.12.55 à 8.03.56( 1 blessé Gd BONTOUX)
Déplacement à ALGER du 2.04.57 au 16.07.57 (barricades FLN - Prise de la Casbah - relève des parachutiste et des Zouaves)
Déplacement à ALGER du 13.11.60 au 30.12.60
Déplacement à ORAN du 1.09.61 au 7.10.61
Déplacement à ORAN du 20.04.62 au 23..05.62
Déplacement à ORAN: du. 29.05.62 au 8.07.1962 (embuscade avec l'OAS - 4 blessés FONQUERNIE, HASSENFRATZ, GROS,  GONTRAND le 15.06.1962)
 

C'est le 26 Janvier 1962 que la CRS 207 stationnée en ALGERIE, sous les ordres du Cdt SCHOULER, rejoint la métropole. Elle sera cantonnée dans les locaux de la CRS 176.

Le 2 Janvier 1964, fusion des CRS 176 et 207. La nouvelle compagnie prendra le nom de CRS N°27 et sera commandée par le Cdt JOURNIAC.

 
Quelques faits marquants la CRS 27 :
- Participation de la CRS 27 aux évènements de 1958 (Proclamation de la V' république)
- Evènements de Mai 68 - La Cie est engagée le 11.05.68 à la Sorbonne. Plusieurs blessés dont le Cdt JOURNIAC très gravement touché.
 
             Depuis la création de la CRS 176, 10 Commandants ont assuré successivement le commandement de la compagnie :
 
Cdt   PECOUL
Cdt   ALAIN
Cdt   MONDOT
Cdt   JOURNIAC
Cdt   CESSAC
Cdt  AGRINIER
Cdt  ALGAYON
Cdt  RUDEL
Cdt  DITER
Cdt  DELMAS
Cdt  ARNOULD
Cdt
 
 

CREATION DE LA COMPAGNIE ET ORIGINE DU PERSONNEL

C'est le ler mai 1951 que la C.R.S. 176 est créée à Toulouse et placée sous les ordres da commandant PECOU. En attendant l'acquisition définitive du cantonnement, son secrétariat est installé dans un local de la CRS 171 à Toulouse. A cette époque, la compagnie, était composée d'un commandant, de deux officiers, de 10 gradés et de 36 gardiens soit un effectif total de 49 fonctionnaires.

Le ler septembre 1951, la compagnie recevait un renfort de 61 gradés et gardiens, ce qui portait son total à 110 officiers, gradés et gardiens et lui permettait de fonctionner par ses propres moyens.

Ce groupe de fonctionnaires allait former le noyau départ de la C.R.S. 176. C'est un peu de lui qu'allait dépendre l'avenir de l'unité.

D'où venaient ces premiers éléments ? Pour cela faut remonter au début de l'année 1945, date de formation à Toulouse de la CRS N°172 à laquelle appartenait la plus grande partie de ces derniers. En 1948, par suite d'une décision ministérielle, la CRS n°172 fut mutée à Marseille. Une grande partie de son personnel, pour ne pas dire la totalité, revint peu à peu sur sa demande, dans les compagnies de la région de Toulouse.

Progressivement la compagnie fut complétée par des éléments déjà anciens et qui, dans le même esprit que les premiers, désiraient se rapprocher de leur région d'origine. Dernièrement, à la suite du règlement du problème Algérien, l'unité recevait une trentaine de fonctionnaires provenant des ex compagnies Algériennes dont la CRS n° 207.

Peu à peu, l'unité renouvelle son effectif au fur et à mesure du départ de fonctionnaires vers les C.U., mais en général, les nouveaux venus sont toujours des éléments issus des départements du sud-ouest; aussi peut-on dire que 80% du personnel composant la compagnie est originaire de la région toulousaine.

 

 
Mise à jour historique CRS n° 27
 
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix