Les Polices Mobiles

CRS  n° 31

 

 
 

DESCRIPTION HERALDIQUE DE L'INSIGNE DE LA C.R.S. N° 31

 

L'insigne de l'unité, portant au chef sur le tout l'inscription C.R.S. 31 sur fond d'argent, est aux armes de NORMANDIE.

http://fr.geneawiki.com/images/thumb/0/0b/R%C3%A9gion_-_Blason_-_Normandie.png/250px-R%C3%A9gion_-_Blason_-_Normandie.png

De gueules aux deux lions léopardés (ou léopards) d'or, armés et lampassés d'azur.

N.B. : L'émail azur des griffes et langues n'apparaît pas sur l'insigne métallique porté par les fonctionnaires en tenue d'uniforme.

 
HISTORIQUE DE LA C.R.S. 31 - DARNETAL
 
1 - CREATION -
             Comme toutes les Compagnies Républicaines de Sécurité, la C.R.S. 31 a été créée, sous ce numéro, le 8 DECEMBRE 1944 par arrêté ministériel.
             Elle est issue du G.M.R. - NORMANDIE - créé en 1943.
 
2 - LIEU D'IMPLANTATION
             Depuis sa création la C.R.S. 31 est implantée à DARNETAL (Seine-Maritime), dans le casernement de l'ex-G.M.R. NORMANDIE, au 74 de la rue de Préaux.
              Les bâtiments qui l'hébergent, sont ceux d'une ancienne teinturerie industrielle, les Etablissements LOUPPE et Fils.
 
3 - COMMANDEMENT DE LA C.R.S. 31
   
du 16.02.1945 au 01.04.1947 OPP MORNEY Moïse
du 01.04.1947 au 19.11.1951 Commandant André LAMY
du 20.11.1951 au 15.06.1960 Commandant Eugène ANTHONIOZ
du 16.06.1960 au 30.06.1961 Intérim OPP Raymond PRESLE
du 11.07.1961 au 24.03.1967 Commandant Marcel DENIER
du 25.03.1967 au 16.01.1968 Intérim OPP Jean-Marie DELAFOSSE
du 17.01.1968 au 01.02.1969 Commandant Louis AGRINIER
du 02.02.1969 au 16.09.1969 Commandant Paul SICARD
du 17.09.1969 au 06.01.1970 Commandant Roger ROUSTANG
du 07.01.1970 au 28.02.1974 Commandant Jean-Marie DELAFOSSE
du 01.03.1974 au 26.05.1976 Commandant Claude SIMON
du 27.05.1976 au 24.09. 1981 Commandant Joël HIREL
du 25.09.1981 au 11.09.1985 Commandant Christian BENASTRE
du 12.09.1985 au 30.11.1985  Intérim OPP Armand MESTRE
du 01.12.1985 Commandant Hervé MEYER
   
4 - EVENEMENTS MARQUANTS
 
                 Depuis sa création, la C.R.S. 31 a participé à toutes les missions dévolues au Corps.
-     De 1944 à 1947 - Services d'ordres divers, gardes des frontières (surtout celles de l'Est).
-     1947 à 1954 - Participations aux services du maintien de l'ordre mis en œuvres à différentes occasions (grèves de 1947- 1948. exécution du plan MARSHALL, Voyages Officiels).

Nouveaux services de renforts aux frontières principalement celles de la SARRE. Au cours de ce déplacement, la voiture transportant la paye de la compagnie est accidentée. Deux fonctionnaires trouvent la mort (le comptable le Brigadier QUEVAL et le gérant du mess Gardien MAUGER). La serviette contenant les traitements (payés à l'époque en espèces) est retrouvée intacte et remise le lendemain au Cdt. ANTHONI( A la suite de cette affaire, le Commandant de Compagnie obtient de l'administration que les émoluments soient versés sur un C.C.P. et non payés de la main à la main.

- 1953 - Intégration à l'unité de la brigade routière qui, jusque là, était autonome.
- 1954 - Au mois de Mai, l'unité, pour la première fois, fait mouvement sur PARIS, à disposition du Préfet de Police. En réserve Place de la Concorde, l'unité déplie tables et tabourets et pique-nique sous les arbres des quais de la Seine !

Au cours de la même année, l'unité commence à participer à des plans de circulation mis en oeuvre sur l'axe PARIS - DEAUVILLE.

- 1955 - Le 3 Mai, l'unité fait mouvement par route jusqu'à MARSEILLE où elle embarque pour l'ALGERIE, destination PHILLIPEVILLE. Elle assure pendant trois mois un service de patrouilles et de gardes d'objectifs sensibles dans la région de TEBESSA. Elle fait retour sur la métropole début Août.
                  Le 13 Octobre, elle est rappelée d'urgence pour rétablir l'ordre aux alentours de la Caserne Richepanse à ROUEN où des rappelés pour l'Algérie se sont mutinés.
- 1956 - En Mars, elle fait mouvement par voie aérienne sur l'ALGERIE. Départ de la base aérienne d'EVREUX à bord de deux Armagnac jusqu'à OUJDA (MAROC). Passage de l'autre côté de la frontière à MARNIA où elle assure un service de patrouilles. L'unité se rend ensuite à AIN TEMOUCHEN. Début Juin, elle fait retour par mer vers la métropole.
                 Au retour de l'Algérie, création à l'unité de la Piste d'Education Routière.
- 1957 - Troisième séjour en ALGERIE de Juillet à Octobre 1957. L'unité reste en mission sur l'agglomération algéroise.
-  1958 - L'unité participe aux services mis en place à l'occasion de l'avènement de la V° République du 14 Mai au début Juin 1958.
-   de 1959 à 1968 - L'unité participe, dans le cadre de l'emploi au niveau national, aux différentes missions dévolues aux Compagnies Républicaines de Sécurité (Maintien Eventuel de l'ordre public, renforts frontières renforts aéroports, renforts saisonniers, police routière, police et sécurité des lieux de baignades). Elle effectue un quatrième séjour en ALGERIE en 19e et un cinquième en 1962.
-   1968 - Au début des évènements, l'unité assure une mission de renfort sur l'aéroport d'ORLY. L'aéroport étant paralysé par les grèves, l'unité fait retour sur ROUEN où elle est engagée parfois durement, surtout sur le campus universitaire de Mont-Saint-Aignan.
-  1971 - L'unité est durement engagée en maintien de l'ordre et Janvier à l'occasion d'un meeting politique au Palais. des Sports de la Port( de Versailles à PARIS.
-  1975 - A l'occasion des évènements d'ALERIA, en CORSE, l'unit est regroupée et fait mouvement par avion à destination d'AJACCIO.
-  1978 - Au cours d'un attentat à ORLY, le Capitaine JEAN est mortellement blessé.
- 1985 - L'unité fait mouvement par avion sur NOUMEA en Nouvelle-Calédonie où viennent de se déclencher des troubles. Elle refait le tour du monde en avion en 1986 avec séjour à NOUMEA d'une durée d'un mois et demi.
 
Un peu d'histoire récente...

 

Par le "commandant" BOUTILLIER

Les circonstances ont provoqué quelques liens entre la marine et en particulier avec les C.R.S. certains moments forts permettent d'enrichir l'histoire depuis la guerre 39/45.

En 1941 création de l'E.N.S.P de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or. "En janvier 1956 construction du bâtiment en "U" dont la construction avait été entreprise en 1942 et dont l'allure toute militaire rappelle qu'il s'agit en fait de la reconstitution d'un bâtiment de l'Ecole Navale de Brest détruit pendant les hostilités"

Le premier Directeur de cette Ecole fut le Contre-amiral Charles-Edmond VEN qui avait dirigé auparavant l'Ecole Navale. Le corps enseignant se composait d'Officiers de marine et de cadres de la police. Les élèves étaient répartis en escouade.

Pendant cette période un Officier de Marine, le capitaine de corvette Maurice de BROSSARD du BOURG accéda au commandement du G.M.R Normandie basé au siège de l'actuel C.R.S.31 à Darnetal (que j'ai commandé de 1989 à 1995). Ce marin, avant la création des C.R.S, en liaison avec Londres, eu pour mission, dès le débarquement de juin 1944, d'accueillir l'intendant de Police pour la Normandie. Sa mission se prolongera par la mise en place du corps des C.R.S, créé le 8 décembre 1944.

Après Darnetal le commandant Maurice de BROSSARD fût nommé commandant du groupement de C.R.S de Dijon. L'organisation, le règlement intérieur de l'époque, la mise en oeuvre et la vie des compagnies sous l'influence du commandant de BROSSARD sont en partie, le reflet des unités de marine. Ainsi s'inscrivent quelques analogies avec la Marine au niveau des appellations.

Pour les officiers le "Mon" précédant le grade n'existe pas, lieutenant, capitaine, commandant comme dans la Marine. La couleur de la tenue, le bleu marine, le terme bidel pour désigner le chef de service général des compagnies.

Le bidel à bord d'un navire de guerre est chargé de la discipline et de la police à bord. L'aubette pour désigner le poste de police, le carré pour désigner le mess des officiers...

Le commandant Maurice de BROSSARD quitta le corps des C.R.S en 1946 pour reprendre du service dans la Marine Nationale, dans le Pacifique en qualité de capitaine de vaisseau, officier de Marine spécialisé pilote d'aéronavale, il mit au point les nouvelles méthodes d'appontage sur les porte-avions.

Historien, il entreprit des recherches et retrouva la route et les lieux de naufrage des navires de Monsieur de LA PEROUSE; écrivain et peintre ses travaux sont reconnus.

Le contre-amiral Maurice de BROSSARD du BOURG acheva sa carrière en qualité de Directeur du Service Historique de la Marine. J'ai eu le privilège de le côtoyer régulièrement les dernières années de sa vie au cours de mes déplacements avec la C.R.S. 31 déplacée à Vélizy. Les écrits de l'amiral publiés par "France Empire" n'évoquent pas les C.R.S et le G.M.R, cependant l'amiral a rédigé et transmis ses écrits en ce qui concerne son passage à l'intérieur, au ministère.

L'amiral de BROSSARD du BOURG est décédé à l'âge de 92 ans.

Ainsi le commencement de la vie du jeune corps des C.R.S a fortement été influencé par ce marin et vraisemblablement d'autres marins à cette époque et aussi bien des militaires qui ont intégré le corps.

Ces liens forts avec la Marine se prolongèrent avec Monsieur Henri MIR que certains C.R.S honoraires ont bien connu, Monsieur MIR était marin de formation, ses longues actions permirent d'asseoir le corps en maintenant fidèlement les influences marines des pères fondateurs.

En fait une Compagnie Républicaine de Sécurité, c'est un bateau qui quitte son port d'attache pour exécuter sa campagne avec toute son autonomie, sous la responsabilité entière du "pacha" ( le commandant), avec parfois une mer calme et parfois la tempête (manifestation très dure).

Cette identité C.R.S s'inscrit parfaitement dans l'identité marine que j'ai connu de 1957 à 1997 en qualité de marin et ensuite de C.R.S.

Emile BOUTILLIER dit "l'amiral"

Ancien officier à la pêche industrielle (cercle polaire, Atlantique nord)

Ancien chef de quart Marine Nationale (officier marinier)

Ancien officier des C.R.S (dernier commandement C.R.S. 31 Darnetal)

 
 
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix