Les Polices Mobiles

CRS  n° 182

 

     
 
Château de la Couronne à Boé. (Agen)
 
              Le château est, à la veille de la Seconde guerre mondiale, en mauvais état faute d’entretien suite à la crue de 1930. Les événements de la guerre n’arrangent pas les choses. Durant la Seconde guerre mondiale, le château est réquisitionné par la police. Pierre Brocq se voit contraint, après la guerre, de le louer au ministère de l’Intérieur qui s’en sert de casernement jusqu’en 1972.
 
 
                La CRS 182 (2ème Cie de l'Ex 18e Région Militaire), a été formée à AGEN, en 1945, par du personnel prélevé sur des formations de police existant déjà à BORDEAUX et à PAU et par de nouveaux gardiens qui ont suivi leurs formations au château Ardillos de la 181 à Mérignac pendant 3 mois avant d'être affecté au château de la Couronne.
 
 
      Rien d'important au cours de l'année 1945.L'unité s'installe, s'équipe, se renforce, s'instruit.
 
     Elle ne prépare à ses activités futures.
                 Dès 1946 et au cours des années qui suivent, la CRS 182, en plus de son emploi local, participe à le surveillance extérieure et la protection de certains points sensibles.
  --  Centrale d'EYSSES
 --   Camp de CARRERE
 --  Barrage de DONZERE MONDRAGON
  --  Pénitencier de 1' ILE de RE
 
          Elle assure, à son tour la surveillance des frontières maritimes sur les ports de MARSEILLE et de la ROCHELLE.
          La surveillance des frontières terrestres sur les PYRENEES et le NORD-EST de la FRANCE.
          Elle se déplace à travers la FRANCE pour différents services d'ordre ou de maintien de l'ordre (grèves de NANTES et de SAINT-NAZAIRE).

 

En 1958 :

 
                            Au cours de l'inondation de la ville d'AGEN par la Garonne, malgré un cantonnement lui même inondé, le personnel de la CRS 182 aide :
--  au sauvetage des personnes et des biens
--  au ravitaillement de la population
--  au nettoyage de la ville et des locaux particuliers
 --  La compagnie assure en outre, des patrouilles de surveillance pour protéger et conserver les biens sinistrés.
                           A partir de 1954 : s'ouvre l'airs des déplacements annuels de 3 ou 4 mois ( rarement moins ) vers l'ALGERIE.
C'est ainsi que la C.R.S. 182 est tour à tour

·       à ORLEANVILLE puis ALGER       du 2 Novembre 54     au 2 février 55 (93j)

·       à GUELMA .................         du 29 Mai 55  au 27 Août 55 (91j)

·       à CONSTANTINE............. du 5 Juin 56 au 9 septembre 56 (99j)

·       à ALGER puis CONSTANTINE.. du 2 janvier 58  au 22 Mai 58 (104j)

·       à ALGER .................. du 28  décembre 60 au 25 Janvier 61 (27j)

·       à ALGER .................. du 20 janvier 62 au    14 Avril 62 (85j)

Au cours de ces différents séjours l'unité participe à de nombreuses missions qui se résument par :

·       La conservation de la tranquillité publique

·       La protection des personnes et des biens

·       Le rétablissement de l'ordre.

Toutes choses qui n'ont pas toujours, été calmes, ne montrant pas les difficultés rencontrées, et ont parfois entraîné des pertes.

·       le 20/08/55 - Attaque par les rebelles du cantonnement à HELI0POLIS. Belle attitude du personnel qui se défend vigoureusement et. repousse l'attaque - pas de perte!

·       le 20/08/55 - Une de nos patrouilles portées entre dans
OUED ZENATTI alors que la localité est attaquée par les rebelles - La patrouille participe à la défense et par son action facilité le dégagement - Pas de perte!

·       le 29/03/58 - A CONTANTINE, une de nos patrouilles portées est accrochée par des rebelles qui la grenadent durement : 2 blessés graves dont l'OPP BAUDET ici présent.

Par la suite, des citations des lettres de satisfaction, quelques médailles viennent récompenser le dévouement du personnel qui s'est plus particulièrement distingué.

A chaque retour en métropole, la Compagnie reprend sans interruption son emploi normal et participe aux S.O. et M.O. qui lui sont demandés.

En 1963, après le rapatriement en métropoles des Compagnies algériennes, après refonte et répartition des effectifs, la CRS N°182, change de numéro pour devenir l'actuelle CRS N°24 que vous connaissez, toujours implantée au Château de la Couronne à AGEN

 
Groupe d'Officier crs 182
 
  > CRS  n° 24
 


Accueil - Origines - Les GMR - Les FRS - Les CRS - Histoire des Cies - Les GMS - La Garde - Remerciements
Collections - Pièces jointes - Photos - Documents - Matériels -Cantonnements - Biographies - Bibliothèque - Vidéos - Liens
Copyright© 2000 Jan-Marc Maupoix